Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
archeo-tintignac Le blog de Christophe Maniquet

Il est né !

C.M.
Il est né !
Il est né !

J'ai l'honneur de vous annoncer la naissance du petit dernier, le 18 septembre 2009. Il avait dès sa naissance de très jolies couleurs et de très belles illustrations. Il possède déjà 64 pages... Vous pouvez l'obtenir en passant par Culture et Patrimoine en Limousin (voir page ci-contre) au modeste prix de 13 euros. Il fait le point sur le dépôt d'objets gaulois issu du sanctuaire de Tintignac et sur l'état d'avancement de son étude (de sa mise au jour à sa présentation muséographique).

Journées du Patrimoine 2

C.M.

D'après le fascicule du Ministère de la Culture, le site archéologique sera visitable les samedi et dimanche 19 et 20 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, avec parcours commenté gratuit. Je vous rappelle en outre la conférence le dimanche à 15 h dans le bourg de Naves, salle Saint-Martial où nous ferons un point sur les découvertes de cette année.

L'expo de Toulouse

C.M.
L'expo de Toulouse
L'expo de Toulouse

Si vous n'avez pas eu la possibilité de vous rendre à Berne, je vous propose d'attendre l'exposition du Musée Saint-Raymond à Toulouse où le carnyx et le casque oiseau seront visibles.

L'expo de Berne

C.M.
L'expo de Berne
L'expo de Berne

Alors que les objets de Tintignac sont exposés à Berne, je voudrais ici me révolter contre le fait qu'au milieu de tous ces "trésors" de l'art celtique, ils passent tout à fait inaperçus dans les publications liées à l'expo. Je n'ai pas eu l'honneur d'avoir un catalogue entre les mains mais j'ai pu feuilleter l'ouvrage paru au début de l'expo. Et alors, surprise ! Pas un seul mot sur Tintignac. A peine le site apparaît-il sous la forme d'un point sur une carte, mais il n'est mentionné, ou même abordé succinctement nulle part ! Quelle honte ! Quelques pages de cet ouvrage ont été reprises dans le...

C'est la rentrée !

C.M.

Et oui, c'est la rentrée ! Il va falloir s'y remettre ! Combien de merveilleuses découvertes à venir et combien d'études à terminer ? Oulà ! Bon ben on y va !