Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
archeo-tintignac Le blog de Christophe Maniquet

La restauration du site

C.M.
Merci pour vos visites sur ce blog. Faîtes-le connaître autour de vous afin qu'il remonte dans les listes des moteurs de recherche...
Merci aussi pour les commentaires. N'hésitez pas à manifester votre volonté de voir ces vestiges mobiliers et immobiliers restaurés et conservés en Corrèze, au plus près du site. C'est le nombre des soutiens qui fera le poids auprès des financiers, alors n'hésitez pas...

Pour ce qui est de la restauration des vestiges mis au jour sur le site, en partie remblayés faute de financement et de véritable projet d'envergure, un dossier est en cours de montage par un cabinet d'étude de Bordeaux.

Voici un extrait du journal La Montagne du 17 septembre 2008.

"Les premières décisions pourraient être validées en 2009

 

Depuis le mois de mars l'agence AVEC de Bordeaux réalise actuellement une étude de faisabilité, concernant la création du concept de valorisation et de protection du site de Tintignac. Stéphanie D., chargée de mission, souligne : "Pour nous Tintignac est un site majeur, un sanctuaire rural ce qui est un cas assez rare au niveau national. Chacun de ses bâtiments est extrêmement important dont celui d'hémicycle qui fait 2500 m2. Il s'agit d'une architecture atypique. En 2004, on a découvert un dépôt guerrier avec notamment les trompettes de guerre (carnyx) qui sont pratiquement les seules connues au monde retrouvées entières...

Le Limousin possède de nombreux sites archéologiques qui pourraient être mis en résonnance. On pourrait bien développer des aspects spécifiques sur le site de Tintignac, concernant le rituel, la religion et tous ces mystères… Une réflexion est en cours. 0n espère que l'année prochaine tout sera validé aussi bien sur la création d'un organisme de gestion et sur le principe d'aménagement, de valorisation et de protection de chaque bâtiment que sur l'implantation des zones de stationnement.""

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires