Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
archeo-tintignac Le blog de Christophe Maniquet

Tintignac Association

C.M.
Comme certains d'entre vous ont pu le constater le site internet de Tintignac Association a disparu ! La dernière présidente en date vient de démissionner ainsi que tout le Bureau ! Autant dire que l'association est temporairement hors circuit. Dommage ! Au moment de la présentation des deux premiers objets à Tulle. Elle aurait pu s'investir dans les conférences et d'éventuelles expositions...
Cette association, créée en 1997, avait pour ambition première de relancer les recherches sur le site archéologique de Tintignac et de promouvoir la mise en valeur des ruines. Avec l'aide de Maurice B., ancien Maire de Naves, elle a réussi à mettre sur pieds un vaste projet culturel et touristique, en collaboration avec les collectivités territoriales et la Drac du Limousin. Des difficultés au sein de l'association ont contraint à changer de Président à trois reprises. Mais  dans le Bureau, certaines personnes persiflaient et remettaient constamment en cause la valeur scientifique du travail des archéologues, considérant que ceux-ci avaient pris trop d'importance sur "leur" site. Les tensions se sont donc accumulées à tel point que le seul objectif, en fin d'année 2008, était de lutter contre les archéologues ou leurs partisans plutôt que de prévoir de nouvelles animations et encourager conférences, visites et protection des vestiges.
Je tiens à remercier tout de même ici la dernière présidente (Evelyne P.) et les vice-présidents (Bernard S. et Thibaud V.) pour avoir tout tenté pour remettre l'assocation sur les rails en recadrant ses objectifs. Malheureusement, leurs opposants, trop nombreux, ont fait exploser la structure... Tintignac Association est morte !
Comme le phényx, elle renaîtra de ses cendres. Il faut parfois détruire pour mieux reconstruire. Cette renaissance sera, je l'espère, le signe d'un nouveau cap, positif cette fois, et d'une collaboration sans faille avec les scientifiques, dans un climat de confiance réciproque, ce qui n'est encore jamais arrivé jusque là, quoiqu'ait pu en dire certains..

Commentaires