Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
archeo-tintignac Le blog de Christophe Maniquet

Tintignac : nouvelle publication : Aquitania 27

C.M.

Je vous annonce la parution dans le prochain numéro de la revue scientifique et archéologique AQUITANIA, d'un très bel article sur les premiers objets restaurés issus du dépôt de Tintignac.

 

 

  Couverture-Aquitania-27.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Titre :

DOSSIER “TINTIGNAC”. Le carnyx et le casque-oiseau celtiques de Tintignac (Naves-Corrèze). Description et étude technologique.

 

Les auteurs :

Christophe MANIQUET, Thierry LEJARS, Barbara ARMBRUSTER, Michel PERNOT, Monique DRIEUX-DAGUERRE, Pascal MORA et  Loïc ESPINASSE

 

Pagination : p. 61 à 148

 

Date de parution : 15 mars 2012

 

Résumé

Deux des objets issus d'une petite fosse du sanctuaire gaulois de Tintignac ont fait l'objet d'une restauration associée à un examen approfondi. Ils y étaient associés à une soixantaine d'autres éléments au rôle guerrier indubitable, dont de nombreuses armes. Il s'agit d'une trompette de guerre gauloise (ou carnyx) et d'un casque en forme d'oiseau. Leur rareté (pour le carnyx) ou leur unicité (pour le casque), comme leur mode de fabrication complexe leur confèrent un caractère insolite.

L’approche pluridisciplinaire utilisée combine plusieurs méthodes des sciences humaines et des sciences des matériaux, dont la restauration, l’examen technologique, les études physico-chimiques, les recherches sur les aspects stylistiques, symboliques et socioculturels, et enfin la documentation et l’exposition. Les deux éléments étudiés sont constitués de plusieurs pièces de bronze martelées ou coulées assemblées par brasure ou par emboîtement. Le talent des artisans gaulois a été de rendre ces jonctions les moins visibles en les camouflant avec des éléments décorés ou en donnant aux surfaces un bel aspect poli. L'étude archéométallurgique a permis d'étudier précisément la composition des alliages de bronze qui entraient dans leur composition.

La trompette ou carnyx figure au niveau de son pavillon une hure de sanglier dont les oreilles démesurées ressemblent à des feuilles, tandis que le casque prend la forme d'un oiseau dont la posture pourrait évoquer celle d'un cygne. On retrouve bien là les cultes gaulois tournés vers la nature, où chaque être vivant représente une vertu ou une qualité que le guerrier essaie d'acquérir tout au long de sa vie.

Ces objets extraordinaires pouvaient être utilisés lors des combats ou des cérémonies pratiquées sur le sanctuaire. La volonté des Gaulois d'impressionner l'adversaire en associant une vision terrifiante à un bruit assourdissant, telle que nous la rapporte les auteurs gréco-romains, est bien représentée par ces deux objets d'exception.

 

Pour les reconstituteurs amateurs de carnyx et de casque gaulois, cet article vous donne toutes les informations disponibles à ce jour sur le mode d'assemblage et de construction de ces objets extraordinaires...

Alors, allez-y, lancez-vous, mais n'oubliez jamais de dire que votre copie est basée sur les découvertes faites en 2004 à Tintignac, dans la commune de Naves en Corrèze !

 

Commentaires