Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
archeo-tintignac Le blog de Christophe Maniquet

Tintignac est-il mort ?

C.M.

Les dieux gaulois sont en colère !

Mécontents de ne pas voir les fouilles se poursuivre cette année, ils le font savoir en nous envoyant pluie, grêle et orages.

Veut-on faire disparaître à nouveau ce site exceptionnel, situé à 2 pas d'une autoroute qui pourrait y amener des visiteurs et touristes d'horizons variés ?

Les promesses ne sont pas tenues et les vraies décisions tardent trop. Plus rien ne s'y passe : pas de fouille, pas de restauration, pas de mise en valeur... On fait encore visiter ce qu'on peut, malgré le ré-enfouissement de la plupart des vestiges dégagés depuis 2001... Bientôt l'abri, déjà trop ancien, s'envolera avec un fort coup de vent, et les derniers vestiges seront recouverts. Il n'y aura alors vraiment plus rien à voir, comme avant 2001.

Ce site se trouve-t-il dans la mauvaise région ? Les mairies successives font ce qu'elles peuvent mais ne peuvent pas tout et pas seules. Dès le départ, des études ont été payées pour la mise en valeur du site mais semblent avoir été jetées aux oubliettes. Localement, certaines personnes ont déjà fait beaucoup de mal au site, et s'évertuent à réduire tout projet à néant.

C'est vrai que dans la conjoncture actuelle, on peut entendre tous ceux qui disent " ça coûte trop cher, on a d'autres priorités...". Alors dans ce cas là, rebouchons tout et abandonnons tout projet à caractère culturel. Comme ça, nous n'aurons plus rien à visiter, plus de loisirs, plus de tourisme, et la morosité ambiante ne fera que s'accentuer avec le temps.

Quand on voit les beaux projets capables de naître encore aujourd'hui ailleurs (Alésia, Chassenon, Le Moulin du Fa, Aubusson....), on peut se demander ce qu'on attend encore... Mais peut-être est-ce déjà trop tard....

Je viens de recevoir un commentaire de deux Anglais qui voudraient venir visiter le site et voir les carnyx exposés... Je leur réponds quoi, moi ?

Commentaires

Pierre Peyrat 12/08/2014 20:40

Votre alerte est totalement légitime et fondée. Comment accepter qu'un site tel que Tintignac ne connaisse pas une valorisation digne de l'intérêt que portent d'une part les amateurs et passionnés locaux et plus globalement tous ceux qui s'intéressent à leur histoire et aux témoignages que laissent nos ancêtres dans le substrat. Quelques soient les difficultés financières il existe certainement des solutions à moindre coût pour au moins offrir aux visiteurs des éléments de promotions du mobilier découvert et surtout des informations sur la vie de nos chers vainqueurs de l'orme. Sans allez chercher bien loin (26 km), comment ne pas penser au musée Chirac en perte de vitesse qui pourrait sans nul doute accueillir le mobilier à moindre coût et ainsi faire d'une pierre deux coups en enrichissant une entité qui en a bien besoin semble t il...
Enfin, puisqu'il s'agit avant tout d'une volonté politique dont Tintignac à besoin, je crains qu'il ne faille faire sans, à l'heure ou l'on enterre sans vergogne notre entité régionale au profit d'éventuelles économies, il est fort à parier que ces personnes n'est que peu d'intérêt pour la mémoire de leurs pères Lemovices.

Amandine 03/08/2014 15:08

Bonjour,
Je ne sais quoi ajouter, mis à part que je partage entièrement votre point de vue. Il est évident que les étrangers ne doivent pas comprendre comment un tel site et son trésor puissent à ce point être dépourvu de mise en valeur.
Il a t'il des possibilités de médiatisation? de mécénat privé?
Bon sang, on a eu 2 présidents corréziens, une découverte mondiale, et toujours rien...

Amandine

Vinimagos 31/07/2014 21:30

Non Tintignac n'est pas mort, ce sont tous les sites de cette période antique qui vont retomber dans l'oubli où ils dormaient depuis presque deux millénaires. Nous sommes quelques uns à avoir cru que le passé de nos ancêtres Lémovices, leur culture, leurs idées, leurs réalisations allaient enfin être reconnus, valorisés, soutenus ...
Au moment où on prend conscience de la richesse archéologique de sites comme Tintignac ou Saint-Gence, tout va-t-il disparaître ? Alors que le Limousin dispose du plus grand oppidum gaulois de France (environ 300 ha) avec lle site de Villejoubert ?
Irons nous à Gergovie pour assister à de grandes et belles fêtes "grand public" gauloises et gallo-romaines ? A Chassenon pour nous étonner devant les thermes et saluer l'importance vraisemblable du sanctuaire ? A Argentomagus ou à Clermont Ferrand pour visiter des expositions de qualité ?

J'admire nos voisins Arvernes qui sont venus coller toutes ces affiches 4m x 3m dans toute la ville de Limoges pour nous inviter à visiter leur Tumulte Gaulois !


Non, non, non, Tintignac n'est pas mort ...

isabelle chastagnol 30/07/2014 13:42

Oui, c'est assez désespérant, je reçois parfois les critiques (justifiées) en pleine face, je me suis faite engueuler dernièrement par des visiteurs qui trouvaient "honteux de laisser ouvert à la visite un site où on ne voit rien"; ils ont juste jeté un oeil sur ce qu'il y avait à voir, n'ont pas eu droit à la visite commentée car ils n'ont pas voulu payer d'entrée. Bon, c'est assez rare d'avoir ce genre de désagrément, mais depuis qu'il n'y a plus de fouilles, et les zones fouillées protégées, c'est vrai que le site a perdu en intérêt (et en visites). On compense par des visites guidées d'une heure, qui peuvent durer beaucoup plus, les visiteurs montrant un réel intérêt pour ce site prestigieux par des multiples questions. Ce qui se traduit dans les questionnaires de satisfaction où la grande majorité des personnes ayant suivi une visite déclare le site de Tintignac "très intéressant" voire étant "au-dessus de leur espérance" (! JNA 2014); qu'est-ce que ça serait si ils voyaient des murs! Ne désespérons pas, continuons de faire exister Tintignac, je suis certaine que la volonté (parlons plutôt d'acharnement!) finit toujours par porter ses fruits.